Les fausses bonnes raisons de ne pas se lancer dans sa première acquisition d’oeuvre d’art

Vous aimez l’Art. C’est ce que vous affirmez sans hésitation lorsque l’on vous pose la question. Vous êtes toujours à l’affût des événements artistiques qui fleurissent près de chez vous, vous êtes abonnés aux actualités culturelles sur les réseaux et vous ne manquez jamais les expositions phares de l’année.

52601973_787985571582146_2932982434284699648_n.jpg

Chez vous pourtant, nulle trace de la moindre oeuvre d’art (même une petite !). Pour vos murs, vous en êtes restés aux photos perso encadrées ou aux posters épinglés que vous avez dénichés dans le magasin déco du quartier.

Il vous arrive parfois de tomber sur une oeuvre qui vous plait vraiment et qui vous fait dire presque par réflexe “Qu’est-ce que j’aimerais en avoir une comme celle-ci chez moi !”, mais jamais vous ne dépassez le stade de la rêverie, vous n’avez jamais osé vous pencher réellement sur la question.

Et quand on vous demande si vous aimeriez un jour avoir une “vraie oeuvre” chez vous, vous répondez par un oui enthousiaste, toujours accompagné de tout un tas de bonnes raisons de ne pas vous lancer dans ce projet… de fausses bonnes raisons ?

“Je n’ai pas les moyens”

C’est la première excuse qui nous vient généralement à l’esprit. Le monde de l’Art et les prix délirants des ventes aux enchères internationales les plus médiatisées nous nous ont mis cette idée en tête.

Pourtant, il n’existe pas qu’un seul marché de l’Art mais plusieurs, adaptés à toutes les bourses. La jeune création est foisonnante aujourd’hui et abonde le marché d’une production artistique à des prix souvent accessibles.

Et ce n’est pas parce qu’un artiste propose ses œuvres à tarif raisonnable qu’il est dénué de talent ! Pour preuve le salon Drawing Now propose aux visiteurs des dessins à partir de 200€.

Lorsqu’un amateur d’Art nous fait part de son envie d’acquérir une oeuvre, la question du budget vient évidemment sur la table. La question à laquelle nous l’aidons à répondre est alors “Quel montant suis-je prêt à mobiliser pour acquérir l’oeuvre d’art qui me plait et qui m’accompagnera toute ma vie, sans que cela me mette en difficulté dans mon quotidien ?”. Très rapidement, une fourchette est déterminée et c’est ensuite à nous d’en confirmer la cohérence vis-à-vis de l’envie artistique et de trouver l’artiste capable de proposer ou réaliser une oeuvre l’idéale tout en respectant ce budget.

“Je ne sais pas où acheter”

Quand on est pas habitué au marché et qu’on a pas d’amis artistes, on peut se sentir un peu perdu.

Il y a bien une multitude de galeries d’Art (surtout à Paris !) mais pas simple de trouver celle qui nous correspond, ni même de passer la porte d’une de ces “boutiques” pas comme les autres.

Il existe aussi la vente en ligne mais pas très excitant d’acheter un objet si particulier, surtout la première fois, derrière son ordinateur.

Se balader dans les quartiers Arty, visiter les salons, faire les ateliers portes ouvertes, sont des moyens pour trouver ce que l’on cherche. Ou bien être accompagné, ce n’est pas beaucoup plus cher et on est guidé, on vous montre, on vous propose, et vous avez même la chance de rencontrer l’artiste pour une histoire encore plus belle.

“Je ne sais pas ce que je dois acheter, je n’y connais rien”

Vous aurez beau visiter les expositions des plus grands artistes de l’histoire de l'Art présentées dans les plus fameux musées français ou étrangers, cela ne vous aidera pas forcément à mieux comprendre le marché de l’Art qui vous concerne directement, celui de la création artistique contemporaine.

Mais après tout, est-ce que cela a vraiment de l’importance ? Tout ce qui compte pour jeter son dévolu sur une oeuvre d’art, c’est qu’elle provoque chez vous des émotions, qu’elle fasse voyager votre esprit, qu’elle éveille vos sens et qu’elle ait une histoire à raconter qui vous touche. Ecoutez votre ressenti, vous saurez celle qui est faite pour vous.

Alors évidemment, il y a quelques subtilités pour lesquelles il vaut mieux être un peu attentif comme la notion de “juste prix” parfois difficile à évaluer. Notre rôle est justement de vous accompagner sur ces sujets pour que vous puissiez vous concentrer sur votre envie, et non sur les modalités, futiles dans un projet si personnel. Ce n’est pas souvent dit, mais vous pouvez aussi échelonner les paiements dans le cas d’une acquisition artistique.

“Ce n’est pas le bon moment, j’attends le coup de cœur”

Ce n’est jamais le bon moment. On peut toujours trouver quelque chose d’autres à faire ou à acheter en priorité, alors on repousse le moment de se pencher réellement sur ce projet d’acquisition artistique, argumentant que lorsque l’on tombera sur “la bonne”, on le saura.

Peut-être bien oui ! Mais à procrastiner de la sorte, c’est un coup à ne jamais croiser ce fameux coup de cœur artistique. Parce que pour le rencontrer, c’est un peu comme en amour, il faut le provoquer, et ce n’est pas en attendant sagement dans son canapé que cela arrivera !

Alors sortez, chinez, ouvrez grand les yeux, ou même si vous en ressentez le besoin, faites vous accompagner dans cette aventure inédite et mystérieuse qu’est l’acquisition artistique pour ressentir enfin le plaisir d’avoir sa première chez oeuvre d’art chez soi, avec soi…et de pouvoir la transmette plus tard !

Nous sommes là pour aider dans ce projet

Vous écouter et déceler l’Art que vous aimez, évaluer un budget juste, vous présenter le travail d’artistes sélectionnés spécialement pour vous et vous présenter celui que vous aurez choisi, guider l’artiste tout au long de sa création pour un rendu final de l’oeuvre au-delà de vos espérances...

Voilà en quelques éléments ce qui constitue l’accompagnement Artwork in promess pour votre projet d’acquisition d’oeuvre d’art, et ce dans un budget contrôlé et similaire à celui que vous auriez investi sans aide ni conseil. On vous en dit plus quand vous voulez et sans engagement !