Julie Joly esquisse la sculpture, sculpte le dessin

Lo ou l'éveil par Julie Joly

En visite au Salon d'Automne 2016 pour découvrir de nouveaux talents artistiques, le duo Artwork in promess a été marqué par l'élégance, la virtuosité et la sincérité du travail de Julie Joly.
Nous avons souhaité très vite la rencontrer dans l'intimité de son atelier parisien pour en savoir plus. Rencontre :

Julie fascine.

La jeune femme est née en 1989 à l’île de la Réunion et vit désormais à Paris. Après des études de sciences politiques et une expérience en communication dans le secteur du luxe, elle décide d’emprunter la voie artistique et apprivoise  un matériel étonnant, facilement manipulable, sobre et abordable : le fil de fer.
 
Julie grandit dans un milieu où l’écriture et l'art occupent une place importante. Cet environnement artistique a pris le dessus sur ses aspirations professionnelles initiales et rythme sa vie au quotidien depuis presque 2 ans : créations, expositions, rencontres, ventes… Julie est une artiste qui se consacre pleinement à son art.
 
En 2015, elle remporte le Prix Célimène qui récompense les jeunes talents féminins de l'île de la Réunion.

Voyage à travers une sculpture de Julie Joly

La sculpture-dessin

Ses œuvres évoquent des esquisses et des croquis en relief. Les réalisations en fil de fer en trois dimensions mettent en volume les lignes essentielles de corps masculins ou féminins. 
Cherchant à suggérer les formes, les œuvres jouent avec la profondeur, l’ombre et le vide. 
 
Puisant dans la littérature et la philosophie, l'artiste tente d’incarner des notions ou interrogations à travers des sculptures figuratives. 
Métamorphose, flou, entre-deux, mouvement, transcendance ou religion sont les thèmes qui l’inspirent. Les sculptures évoluent ainsi dans l'espace selon le point de vue adopté et le spectateur est invité à les regarder sous diverses perspectives pour saisir la pluralité de la forme. 

Le visage d'Holopherne par Julie Joly

Ce qui nous a conquis.

Il y a chez Julie Joly, une aptitude remarquable à "sculpter-dessiner" des corps sur la base d'une pensée, d'une projection, parfois d'un simple modèle photo. Sans aucune formation artistique, le mot don prend tout son sens avec cette artiste. La sensibilité, l'engagement et la technique maitrisée de ses œuvres marquent le début d'une carrière prometteuse.
 
Nous avons aimé la finesse et l'élégance qui se dégagent de ses
réalisations, la justesse du rapport au dessin : en effet le fil de fer évoque parfaitement un trait de crayon et donne une dimension hybride à son travail de sculpture. 
 
Depuis peu, Julie travaille la peinture sur toile. Elle met en scène ses sculptures sur des tableaux qu'elle colore et transforme ainsi les rond-de-bosse en bas-relief. 
 
Vous pouvez retrouver le travail de Julie Joly à la galerie Jean-Baptiste Claudot à Pavillon-sous-Bois à partir du 18 novembre.

Si vous aimez l'artiste et son travail, contactez-nous ou fixez dès à présent notre premier rendez-vous.